01/03/2008

Je recherche

Je crois t'avoir vu le long d'un trottoir, même qu'il pleuvait des cordes. Mais je crois t'avoir vu au bas d'un immeuble, boulevard de Véronne. Je pensais t'avoir plu un beau jour de juin où l'on marchait tout comme. Comme deux amants perdus qui n'ont peur de rien puisqu'ils croient encore.

Mais je crois t'avoir vu le long d'un trottoir, tu étais ivre mort. J'ai pensé n'avoir plus à lever la tête et à soulever ton corps. J'espérais t'avoir cru quand tu disais qu'un jour, on fuirait vers le Nord. Comme deux amants perdus qui n'ont peur de rien puisqu'ils croient encore.

Mais c'était juste une ombre, c'était juste une silhouette qui ressemble à toi. C'était juste une ombre. Je recherche quiconque te ressemblera. Mais c'était juste une ombre, c'était juste une silhouette qui ressemble à toi. C'était juste une ombre. Je recherche quiconque te remplacera.

Je crois t'avoir vu, tu embrassais un homme au milieu d’une arène. Je crois que tu as confondu. Etait-elle blonde ou brune, la trouvais-tu mignonne? Mais je crois t'avoir vu croisant son regard la main sur son épaule. Je crois que tu as confondu. Ce n'est pas la première fois que ton cerveau déconne.

Mais c'était juste une ombre, c'était juste une silhouette qui ressemble à toi. C'était juste une ombre. Je recherche quiconque te ressemblera. Mais c'était juste une ombre, c'était juste une silhouette qui ressemble à toi. C'était juste une ombre. Je recherche quiconque te remplacera.

Mais je crois t'avoir vu. Pas plus tard qu'hier. Je te distingue dans le monde. Des images de toi. J'en vois vingt-cinq à la seconde. Je crois t'avoir vu. De mes propres yeux. J'en suis presque sûre. Je mettrais ma main au feu.

Mais c'était juste une ombre, c'était juste une silhouette qui ressemble à toi. C'était juste une ombre. Je recherche quiconque. Mais c'était juste une ombre, c'était juste une silhouette qui ressemble à toi. C'était juste une ombre. Je recherche quiconque te remplacera.

Je recherche. Toi, moi, je recherche. Toi, moi, je recherche. Toi, moi, je recherche. Toi, moi.

 

15:26 Écrit par GssYk dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : a voir |  Facebook |

Commentaires

... Gssyk, bienvenue dans la famille des abonnées aux plans foireux...

Écrit par : Piteuse | 02/03/2008

... moi j'préfère l'Aligatore, une bonne tranche de rire!
Bizz

Écrit par : Bugs | 04/03/2008

Les commentaires sont fermés.