05/10/2008

Il vaut mieux

Il y a des jours où il vaut mieux me laisser seule. Faire en sorte que je me récupère des ailes et un sourire. Là, j'ai plutôt les cornes et le sabre qui font de moi une vraie peste. Envie de voir personne. De ne discuter avec personne. De regarder la pluie d'abattre sur les fenêtres et ne penser qu'aux choses qui ne m'intéressent vraiment. J'ai rarement dit que les gens ne m'intéressaient pas. C'est vrai... Hormis les personnes avec qui j'ai quelques points communs, je ne me préoccupe de personne. Qu'ils vivent leur vie comme je vis la mienne.

Je ne suis pas triste, ni en colère. Je ne ressens rien. Je suis comme dans une bulle qui flotte au-dessus de tout ça. Le reste du monde ne m'atteint pas...

Envie d'une seule chose, pourtant. Je donnerais des heures de mon corps à pouvoir me défouler en compagnie de mon ami, qui se joue de moi comme de mes espoirs. Il n'a sans doute pas conscience de ceux-ci, ou peut-être que si... Ses espoirs à lui, je voudrais les comprendre... "Ce n'est pas fini", qu'il dit... comme un appel. J'aime ces clins d'oeil. Ses approches, sans en avoir l'air. Ses regards détournés pour ne pas blesser. Mais les non-dits n'ont jamais rien simplifiés. Je voudrais plus de simplicité pour pouvoir aller au plus loin ensemble.

Encore un mail que personne ne comprendra... Même Pit' qui est sans doute la dernière à encore parcourir ces pages... Je ne parle pas du connard qui ne vaut même pas la peine qu'on parle de lui par ici... N'aie pas peur... Autre chose, autre destinée, autres objectifs.

15:33 Écrit par GssYk dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Fais attention, c'est tout. Moi non plus je ne ressens plus rien, et je ne vis que dans un seul espoir. C'est très difficile, et surtout ça réduit très vite ta vie à presque rien. Le reste n'est que remplissage.

Écrit par : Piteuse | 23/10/2008

Euh... Moi, je viens lire assez souvent... Rassure-moi : c'est pas moi, le connard ? J'ai dit quelque chose de méchant ?

Écrit par : Viiniveri | 15/11/2008

Les commentaires sont fermés.